La cuisine minceur selon Michel Guérard

La cuisine minceur selon Michel Guérard

“Si vous allez chez Guérard, n’oubliez pas de prendre votre ordonnance” plaisantait Paul Bocuse. Durant toute sa vie, Michel Guérard a œuvré auprès des politiques et industriels pour défendre sa vision de la cuisine. “Le bon sens serait de mettre en place de la prévention. De la même manière qu’on apprend aux enfants à marcher puis à compter, lire et écrire, il faudrait tout simplement leur apprendre à manger”.

Parfois, nous mangeons un repas qui répond parfaitement aux besoins de notre organisme, tant qualitativement que quantitativement. Mais il arrive également que nous ayons envie de manger certains aliments qui nous semblent riches, lourds ou gras : pizza, raclette, tartiflette, glace, crêpe ou autre fondant au chocolat. Certains d’entre nous ont une stratégie d’évitement de ces aliments, qui échoue souvent à plus ou moins long terme. D’autres alternent interdits et craquages, saupoudrés de culpabilité. Pour autant, cuisine santé ne veut pas dire qu’il faut cesser de manger… ou manger des carottes râpées.
Les conseils de Michel Guérard & Laurence Haurat, psychologue-nutritionniste.

 

« Faire avec et autour de votre gourmandise » : 7 bonnes raisons

  • Pour pouvoir manger des choses que vous aimez, sans ressentir de culpabilité
  • Pour vivre votre gourmandise de manière assumée
  • Pour arrêter de prendre du poids à chaque fois que vous craquez sur quelque chose
  • Pour mieux nourrir votre corps tout en vous faisant plaisir
  • Pour profiter de la convivialité ou des opportunités alimentaires que vous réserve la vie
  • Pour en finir avec la frustration, la privation et l’éviction d’aliments

Laurence Haurat, psychologue nutritionniste

En pratique, quelques exemples.

  • Vu dans la vinaigrette minceur : utilisez les bouillons pour remplacer les matières grasses dans les sauces et liaisons.
  • Remplacer le sucre, c’est possible : par exemple avec le xylitol, sucre naturel extrait de l’écorce du bouleau. Très frais en bouche, parfait pour une glace.
  • 1 blanc d’oeuf = 100g de crème fouettée. Résultat aérien et voluptueux sur vos chantilly, riz au lait, soufflé…
  • Tous en papillote : cette cuisson vapeur, sans matière grasse, va permettre de diffuser, par échange, les arômes des aliments cuits entre eux.
  • Et surtout faites-vous plaisir en osant : jouez sur les aliments, les cuissons, les coulis, les sauces… Promis, la béchamel light et bonne, ça existe : Michel Guérard a même inventé le cassoulet sans péché !

“Il est impératif d’inscrire le goût et le plaisir, au coeur de toute démarche visant à réformer des habitudes alimentaires”
Michel Guérard

 

📷 Photo de couverture : Anne-Claire Héraud – Eugénie-Les-Bains